samedi 27 février 2016



CHRONIQUE COUP DE COEUR
Où ces romans qui me font vibrer... 

PERSUASION de Jane Austen


Voyant leur fortune baisser peu à peu, la famille Elliot, dirigée par le baronnet Sir Walter et sa fille aînée, Elizabeth, est obligée de louer leur résidence principale, ne pouvant plus assurer leur train de vie là-bas. La famille décide donc de partir à Bath, où ils trouveront une résidence de leur rang avec un train de vie plus modeste.
Tenue à l’écart du déménagement, Anne, se réfugie chez sa soeur Mary, mariée depuis peu et déjà mère de deux garçons. Là-bas, la jeune femme rencontre Frederick Wentworth, son amour de jeunesse repoussé froidement pas son père. Devenu capitaine dans la marine anglaise, celui-ci l’évite et l’ignore totalement. Acceptant le fait de n’être plus aimée, Anne se demande alors sur quelles filles des Musgroves va se porter le choix du capitaine. Mais elle risque d’être surprise, car
les apparences sont trompeuses.

  Couverture de Persuasion
    Aujourd’hui, ma chronique est un peu différente car elle porte sur un roman qui n’est pas une nouveauté… loin de là même ! Un roman qui a été écrit par une des plus grandes auteures de romance : Jane Austen. Et avant de vous donner mon avis, je dois vous avouer que même si je suis une grande lectrice, je lis très peu de classique. C’est sûrement pour ça, parce que je ne suis pas habituée au style d’écriture et que je préfère lorsqu’il y a peu de description dans un livre, que le début de Persuasion a été pour moi très laborieux. Je n’arrivais pas à entrer dans le récit, je lisais quelques paragraphes puis je le mettais de côté. Si je n’avais pas été aussi déterminée à le lire jusqu’au bout, je crois que j’aurais abandonné rapidement… et ça aurait été dommage ! Parce qu’au final, j’ai adoré ce roman ! C’est pour moi une belle découverte que l’histoire d’Anne et Frederick, deux personnages forts chacun d’une façon très différente, des personnages plutôt discrets mais auxquels je me suis attachée rapidement. Anne, si gentille, très effacée, cache une telle force de caractère en elle qui se révèle surtout lors de situation de crise : c’est toujours vers elle que les autres se tournent en cas de problème. Et Frederick, qui même à la toute fin qui garde une grande part de mystère, mais qui a su me charmer par son intelligence et sa détermination.
    Ils se retrouvent tous les deux après huit ans de séparation et Jane Austen arrive à nous faire ressentir la tension qu’il y a entre eux dès leurs retrouvailles, et ce même si très peu de mot sont échangés. J’ai aussi ressenti la tristesse d’Anne, ses regrets, sa mélancolie, puis peu à peu son espoir que les choses peuvent s’arranger, que peut-être Frederick ait encore des sentiments pour elle. J’ai dévoré chaque petit moment entre Anne et le capitaine Wenworth, j’ai adoré voir leur relation évoluée tout doucement, mais d’une façon qui m’a touchée droit au coeur. Ils se sont faits une petite place dans mes couples chouchous (petit coup de cœur je dois le dire pour la lettre que Frederick écrit à Anne… wow !).
    Persuasion n’est que le deuxième roman de Jane Austen que je lis, mais après un tel coup de cœur, aucun doute que je lirai d’autres œuvres de cette auteure !

http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpghttps://3.bp.blogspot.com/-Esyi-CyySwc/VaVmQWRjxaI/AAAAAAAAD88/XJmvbhjvNMY/s320/Lesfillesdemrsbennet.png


Aucun commentaire:

Publier un commentaire