samedi 12 mars 2016


 Lecture du moment  
             Chroniques sur mes dernières lectures

BLACKMOORE de Julianne Donaldson 

Couverture de Blackmoore

La liberté mérite-t-elle de sacrifier son coeur ?

Déterminée, Kate Worthington souhaite ne jamais se marier.
Afin d’échapper à une famille qu’elle abhorre, elle rêve de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d’autres projets pour elle et l’oblige à conclure un marché : elle pourra y aller si elle parvient à refuser trois demandes en mariage.
Kate se rend alors au manoir de Blackmoore où elle retrouve son cher ami d’enfance, Henry Delafield. Au coeur des landes sauvages, Kate doit faire face à la vérité qui a, depuis toujours, maintenu son coeur captif. La troisième demande en mariage la libérera-t-elle vraiment ?



    Une romance historique qui m’a vraiment fait passer par toute une gamme d’émotions ! On ne peut que s’attacher rapidement au couple que forme Kate et Henri, on ne peut que croire à leurs sentiments et suivre l’évolution de leur relation avec plaisir, mais aussi avec colère, angoisse et espoir. Ils m’ont touchée, ils m’ont donnée des palpitations, ils m’ont coupée le souffle et ils m’ont aussi donnée envie de hurler parfois (en fait, c’est seulement de la faute à Kate, mais j’en parlerai après.) L’auteur arrive vraiment à nous faire ressentir ce que ressentent les personnages et c’est ce qui m’a le plus fait apprécié ma lecture.
    Kate est une femme forte, indépendante, qui a érigé un mur autour de son cœur. Elle est aventurière et impulsive, mais je dois avouer que ces sautes d’humeur m’ont parfois fait grincer des dents. Elle fait des drames avec des petites choses et en devient parfois ridicule. Mais de façon général, c’est un personnage que j’ai apprécié. Quant à Henri, je suis tombé sous son charme. Il est gentil, attentionné, plein d’esprit, drôle et aventurier lui aussi, mais seulement lorsqu’il est avec Kate. L’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre est presque un personnage à part entière tant on le ressent dans tous leurs mots, tous leurs gestes. Tout comme le manoir de Blackmoore qui prend lui aussi une place aussi importante qu’un personnage. J’ai adoré en découvrir les secrets en même temps que Kate !
    Par contre, en ce qui concerne les personnages secondaires, ils sont presque tous détestables à un point qui les rend un peu stéréotypés parce qu’il ne semble pas avoir de nuances dans leur personnalité. C’est pour moi le gros point noir du roman: mis à part Henri et Kate, je ne me suis attachée à aucun personnage. C’était impossible pour moi de les apprécier ! Et ceux qui étaient sympathiques étaient très peu présents.
    Mais mis à part cet aspect, j’ai vraiment tout aimé de ce roman et je le conseille à tous les fans de romance historique et d’amour impossible. 

https://3.bp.blogspot.com/-Esyi-CyySwc/VaVmQWRjxaI/AAAAAAAAD88/XJmvbhjvNMY/s320/Lesfillesdemrsbennet.png

Aucun commentaire:

Publier un commentaire