lundi 25 avril 2016

Lecture du moment  
             Chroniques sur mes dernières lectures


QUAND SOUFFLE LE VENT DU NORD de Daniel Glattauer


Couverture de Quand souffle le vent du nord

Un homme et une femme.
Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu'à devenir accros.
Jusqu'à ne plus pouvoir se passer l'un de l'autre, sans se rencontrer pour autant ...
Savoureuse et captivante, cette comédie de moeurs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.


    Ce roman épistolaire est un long échange de mail entre deux personnages : Emmi et Léo. Dit ainsi, ça peut sembler ennuyant mais ce n’est pas du tout le cas ! J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cet échange entre deux personnages très différents, j’ai adoré suivre l’évolution de leur relation, assister à l’éclosion de leurs sentiments qui sont de plus en plus forts au fil du temps et ce, alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés. Mais le plus surprenant, c’est que j’y ai cru à 100% à cette romance ! Et c’est peut-être ce qui fait qu’une fois plongé dans le roman, on a plus envie de le laisser de côté : Emmi et Léo deviennent de vrais personnes au fil de la lecture. Ils semblent réels, avec leur vie, leurs faiblesses et leurs forces, leurs désirs… J’avais l’impression d’être une voyeuse qui épiait les échanges de ces voisins et ce, malgré le style parfois un peu pompeux. Et on suit ces échanges presqu’avec avidité parce qu’on veut savoir où tout ça va les mener, on veut savoir s’ils vont finir par se rencontrer et par s’aimer vraiment… et on veut aussi savoir quels sont leurs caractéristiques physiques à tous les deux. C’est une question qui semble futile, mais prend une place importante dans le roman et qui ne trouve jamais sa réponse ! Je ne pensais pas accorder autant d’importance à ce détail, mais vu la façon dont l’auteur parle de leur apparence, c’est presque comme une enquête, et je veux absolument savoir à quoi Léo et Emmi ressemblent !
    Léo est un personnage vraiment attachant ! Il m’a conquise dès le début et les moments où il a bu sont tout simplement délectables ! Je crois qu’à la place d’Emmi, je serais moi aussi tombé sous son charme ! J’ai eu un peu plus de mal avec le personnage d’Emmi, je l’ai trouvé superficielle et imbue d’elle-même, mais je me suis attachée à elle petit à petit, alors qu’elle montrait de plus en plus sa vulnérabilité.
   La fin est frustrante, et si je n’avais pas su qu’il y avait une suite, je crois que j’aurais hurlé de colère que tout se termine sans qu’il n’y ait véritablement de fin. Mais à la place, je vais me dépêcher de me procurer le tome 2 pour connaître la suite de l’histoire d’Emmi et Léo.
https://3.bp.blogspot.com/-Esyi-CyySwc/VaVmQWRjxaI/AAAAAAAAD88/XJmvbhjvNMY/s320/Lesfillesdemrsbennet.png


Aucun commentaire:

Publier un commentaire