mardi 26 avril 2016

Lecture du moment  
             Mini-chroniques sur mes dernières lectures


LA DERNIÈRE CHANSON de Nicholas Sparks
Couverture de La Dernière chanson
A l'âge de 17 ans, la vie de Veronica Miller, alias " Ronnie ",'` est bouleversée par le divorce de ses parents et le départ soudain de son père, qui abandonne New York pour la Caroline du Nord. Elle lui en veut vraiment et refuse de le voir depuis la rupture... Jusqu'au jour où, trois ans plus tard, sa mère décide de l'envoyer passer un été avec lui, espérant une réconciliation. Le père de Ronnie, ancien pianiste et professeur, mène une vie paisible en bord de mer où il se consacre à la confection d'une oeuvre d'art. Dès son arrivée, Ronnie se rebelle et menace de partir. Mais bientôt, elle fait la connaissance de Will, un jeune homme du village, qui va faire chavirer son coeur. Baissant sa garde, va-t-elle enfin réussir à s'ouvrir au bonheur ?

    Je ne m’attendais pas en ouvrant ce livre à aimer autant cette histoire parce que je la connaissais déjà pour avoir vu le film à quelques reprises, parce que je savais déjà d’avance tout ce qu’il allait se passer. Bien que ce ne soit pas un coup de cœur, j’ai été captivé par le roman, presque dès le début, et oui, j’ai été touchée par les personnages, par ce qu’ils vivent, par ce qu’ils ressentent, bien plus que je ne l’ai été en regardant l’adaptation. Et alors que je savais déjà comment ça allait finir, je n’ai pu m’empêcher de verser une larme (plusieurs en réalité).
    Première surprise en lisant le roman : on a le point de vu de plusieurs personnages. J’ai vraiment apprécié suivre l’histoire à travers la perception de Steeve et Will, ça leur donne une profondeur, une véracité qu’ils n’auraient pas eu s’ils étaient restés dans l’ombre de Ronnie. D’ailleurs, je crois que j’aurais rapidement abandonné le roman s’il avait été écrit seulement du point de vu de Ronnie, parce qu’au début du livre, elle est assez pénible dans le genre adolescente en révolte ! Mais elle évolue tout au long du roman et j’ai adoré la voir grandir, changer pour devenir une adulte plutôt qu’une ado rebelle.
    Et cette évolution a lieu grâce à sa relation avec Will, mais surtout grâce à sa relation avec son père qui change du tout au tout pendant l’été. C’est l’aspect du roman qui m’a le plus touché : le rapprochement entre Ronnie et son père, la relation forte, empli d’amour, de pardon, d’acceptation qu’ils partagent tous les deux. C’est beau, c’est bouleversant et oui, ça m’a frappé en plein cœur.
    Même si certains aspects du roman m’ont laissé un peu plus froide, notamment toute l’histoire avec Marcus qui ne m’intéressait pas, et que le récit est du déjà-vu, j’ai passé un agréable moment avec ce roman. J’ai bien l’intention de découvrir d’autres romans de Nicholas Sparks.    

http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpg

Aucun commentaire:

Publier un commentaire